Merci pour les poules de Noël à Cibombo !

Le défi est levé … un défi de solidarité avec le village de Cibombo. En effet, l’appel à faire de Noël un moment pour jeter des ponts de solidarité et partager la joie au-delà de nos frontières a eu du répondant au-delà de toute attente: 1950 euros, soit 233 poules, 77 coqs et 2 poulaillers à construire (275 euros chaque). Sans doute la contribution de nos enfants de KT dans le cadre des Marcheurs à l’Etoile servira-t-elle à construire un troisième poulailler pour une famille d’enfants orphelins d’un parent. Augmenter le revenu du panier des ménages en appuyant l’initiative de l’élevage des poules aura ainsi été un coup de pouce solidaire à l’économie communautaire de Cibombo (c’est le nom de mon village du Kasaï en RD Congo).

La poule a valeur d’une dinde aux temps de Noël dans mon village. Quand on ne la mange pas de suite, elle peut donner des œufs, des poussins et …amener un élevage ! Nous rejoignons ainsi le propre du projet IPAMEC, à savoir, mettre le paysan en situation de responsabilité ménagère. Avoir sa poule c’est garantir que tôt ou tard, il y aura possibilité d’amener de la viande en famille. C’est aborder in situ la question des apports en protéines animales dans le village. C’est engager les familles dans un combat sanitaire grâce à une alimentation équilibrée et saine.

Les 233 poules et 77 coqs ont été distribués à 300 familles qui sont, depuis des mois, encadrées par notre centre de formation (voir le site www.ipamec.be). Cette formation assurée sous forme de modules sur l’aviculture garantit que l’appui aux familles rejoint les besoins locaux et le désir de la population de se prendre en charge.

Merci à vous tous qui avez voulu entendre cet appel et y avez répondu si généreusement.

Stanis, Curé

 

Publicités