Vivre « son dimanche » autrement. Echos d’une famille…

Un « dimanche autrement », un « dimanche pas comme les autres » s’entend d’abord qu’il  faille s’arracher aux habitudes et « déplacer ses repères » : tous à Ste Julienne, à 10h00, dans des groupes de parole, etc. pour méditer une partie de la messe sous le thème de l’accueil. Pas facile de mettre le tout dans l’ensemble pour une heure!

Et pourtant…Quelle surprise qu’un magnifique bouquet de fleurs nous ait  accueilli à l’entrée de l’église. Nous sentions déjà la fête en nous voyant si bien accueillis par une équipe prévenante des célébrants et des laïcs; de suite nous nous sentions de la famille, mieux : en famille pour la fête.

Puis un choix de « mignonettes » nous est proposé, les enfants demandaient où étaient les « marionnettes ». En  plus, nous avions chacun droit à un bonbon. Quelles gâteries ! Et c’est par ce service des mignonettes que  nous avons découvert notre bloc et groupe de partage où des animateurs nous attendaient. Tout cela était un peu confus et chaotique, mais oui, rien n’est parfait dans ce monde.

Dans notre groupe chacun(e) a pu dire très brièvement une expérience d’accueil. Ce fut merveilleux de pouvoir accueillir l’expérience de chacun même des enfants, qui à l’aide des photos, avaient des interventions surprenantes et judicieuses. Quelle richesse ! Puis nous avons été invités à quitter nos groupes pour ensemble continuer la célébration qui avait déjà commencé dans nos groupes par nos accueils réciproques. Malheureusement le temps imparti pour le partage était trop court et nous n’avons pu creuser. Une page d’évangile viendra remettre en lumière nos gestes du quotidien qui font « accueil aux affamés, prisonniers, dénudés, etc. (Matthieu 25). Pourrait-on trouver des espaces et des moments d’accueil qui rajoutent et entretiennent le bonheur  des couples mariés ? Avec un bon à propos, le couple  Anne-Marie et Bernard Boudron ont rendu témoignage sur les paroles et gestes de leur quotidien. Oui comme un accueil raté peut gâcher toute une rencontre…Aussi faut-il que l’accueil à nos messes se ressente dans le sens des rites d’entrée que sont le signe de la croix, le kyrie, le gloria et la collecte (récapitulation de la prière de l’assemblée). Brève catéchèse que Stanis a relevée en nous invitant à nous recueillir quelques minutes.

A plus de 380 dans l’assemblée, nous sommes arrivés à faire silence pour prier dans une intériorité palpable. Puis la célébration a continué avec une prière eucharistique bien adaptée à l’accueil. Toute la célébration était soutenue par les chants d’une belle chorale et par les textes projetés. A la fin de la célébration, l’équipe-relais de Ste Julienne nous a conviés à un verre d’amitié dans une convivialité que beaucoup ont appréciée.

Nous nous rendons bien compte de tout le travail de derrière les coulisses pour arriver à un tel résultat, même si tout n’était pas parfait. Nous sommes tellement heureux de cette célébration intergénérationnelle, pleine de vie et de joie qui nous fait vivre encore toute la semaine. Merci à vous tous qui étiez là, à tous les intervenants ; sans chacun(e) la fête n’aurait pas été possible pour ma famille.

Une famille de l’U.P.

Merci de faire parvenir aussi vos échos, vos remarques, vos suggestions, vos attentes, vos déceptions au secrétariat de l’U.P. 30 Rue de l’Eglise , 4801 Stembert avec la mention :  dimanche autrement- 1.

E mail : magnificat.vs@gmail.com

 

Publicités