Les boîtes à suggestions et la disponibilité des prêtres ? Parlons-en.

Infos de la semaine

Feuillets du Premier Dimanche de l’Avent

 

 

La forme  de ces boîtes est une invitation claire  visant  à ce que les efforts  des uns et des autres transforment nos vues carrées en des espaces ronds comme la terre. Cette planète qui tourne rond ne dit-elle pas que chacun doit quitter ses œillères, ses vues carrées, pour s’ouvrir aux larges horizons où l’inédit des autres se fait Parole ?

La couleur de ces boîtes dit et redit la joie que, seule, l’entrée dans une communauté peut procurer. Oui, franchir le seuil d’une église, en sachant qu’on vient se joindre à l’aventure de la proximité avec les autres est d’une beauté sans pareil. L’autre si proche parce qu’assis à côté de moi, lui dont l’objet du désir se trouve dans la fraction de la Parole et du Pain. Cet autre avec qui je me laisse interpeller, juste l’instant d’une homélie. Il va, comme moi, peut-être en oublier tous les mots. Mais, jamais il n’aura oublié qu’il n’était pas seul dans  l’Eglise.

Il ne me reste plus qu’à vous parler du « petit trou » dans les boîtes à suggestions. Il évoque une bouche : lieu de sortie d’une parole qui peut détruire, édifier ou construire. Un trou conçu pour pivoter dans toutes les directions afin de recevoir, accueillir et considérer les suggestions qui y passent.

Nous avons jusqu’ici recueilli une septantaine de suggestions. Je reviens sur celle formulée sur la disponibilité de nos deux prêtres : « une autre et plus grande disponibilité de nos pasteurs pour les personnes de l’U.P. : des pasteurs moins pressés. Autre que les réunions tout le temps. Autre qu’uniquement accessible sur R.V. Autre qu’un répondeur au GSM. Une réponse quand on laisse un sms ou un e-mail. Par ex. une après-midi par semaine disponible à leur domicile pour les personnes qui veulent passer »       

Notre vicaire Thomas et moi-même, avons décidé de répondre à cette demande en réservant deux jours plutôt qu’un : tous les mardis de 14h00 à 18 h00, rue de l’Eglise 30 (presbytère de Stembert) et tous les mercredis de 9h30 à 12 h00, rue de la maison communale 2 ( au presbytère d’Heusy). Pour les deux permanences, les deux prêtres seront présents. Et c’est sans rendez-vous.

En espérant que cette disposition donnera un peu plus d’opportunité de nous rencontrer de manière moins formelle.

Stanis KANDA, curé.

 

Publicités