Déjà la Semaine sainte !!!

Infos de la semaine

Feuillet du 6ème dimanche de Carême

Immaculée Conception
Marie-Médiatrice
Saint-Nicolas
Saint-Hubert
Sainte-Julienne

 

Quarante jours pour préparer cette Semaine, la belle Semaine, la grande Semaine celle qui, au fil des jours, va nous conduire à Pâques. La grande Semaine non pas parce qu’elle a plus de jours que les autres, ou parce que les jours sont composés d’un plus grand nombre d’heures, mais à cause de la sainteté des mystères que l’on y célèbre. (Saint Jean Chrysostome). Nous sommes au cœur de la commémoration annuelle des souffrances du Christ mais est-ce seulement une commémoration ?…Semaine qui nous fait passer de l’acclamation de Jésus comme roi et Seigneur dans une liesse collective au drame de la passion et de la crucifixion. Cette Semaine est la porte d’entrée de cette grande joie qu’est la résurrection.

Durant le Dimanche des Rameaux, nous acclamons Jésus, nous le suivons mais la liturgie nous ramène vite à nos réalités par la lecture de la Passion. Serons-nous prêts alors à le suivre jusqu’à la croix, c’est ce que nous proposent les offices de la Semaine sainte? Le Lundi Saint rien de particulier dans la liturgie, dans notre unité pastorale un grand moment à vivre, celui du sacrement de la réconciliation. Nous pourrons aller à la rencontre de notre Père miséricordieux qui nous accueille à bras ouverts. Mercredi Saint, messe Chrismale à la cathédrale de Liège où les prêtres renouvellent leur engagement, les prêtres et les diacres jubilaires sont aussi félicités et remerciés. Notre évêque consacrera aussi le Saint-Chrême et les huiles saintes. Nous voici déjà à la porte du triduum pascal. Le premier jour commence le jeudi soir, comprend toute la journée du vendredi jusqu’à la mise au tombeau. Le deuxième jour commence le vendredi soir et se prolonge jusqu’à la Vigile Pascale. Le troisième jour, jour de la résurrection commence le samedi soir au début de la nuit et se prolonge tout le dimanche. Le jeudi soir c’est la dernière cène, Jésus en prenant le pain et le vin avec la grâce du Père offre son corps et son sang pour le salut de l’homme.
Avant cela il nous rappelle l’importance du service en lavant les pieds de ses apôtres. Tout cela, nous pourrons le vivre aussi et le prolonger par un temps d’adoration restant fidèles à cette parole : « Demeurez ici et veillez ».
Le Vendredi Saint dans une démarche de pénitence et de conversion, l’Eglise nous invite au jeûne. L’après-midi nous pourrons prier dans chaque église le chemin de croix, méditation mais aussi partage de la souffrance du Christ nous ramenant à nos propres souffrances qu’il emporte avec lui. La journée se termine par l’office de la passion durant laquelle nous vénérons la croix, cet instrument de torture devenu signe de l’amour infini de Dieu pour l’homme, Dieu respectant jusqu’au bout son alliance avec le monde.

Après cette grande Semaine nous sommes prêts maintenant à accueillir durant la vigile pascale la joie de la résurrection inondant le cœur de chacun tout en réveillant notre espérance la plus profonde.

 

Christian LEDY.

 

Publicités