Qui est le héros ?

Infos de la semaine

Feuilles du 28ème dimanche du temps ordinaire
Immaculée Conception
Marie-Médiatrice
Saint-Nicolas
Saint-Hubert
Sainte-Julienne

A force de lire des livres, de regarder des peintures, de regarder des films, d’admirer des sculptures, de jouer à des jeux vidéos, de voir des pièces de théâtre, de lire des bandes-dessinées, d’écouter des opéras, j’ai développé un grand amour pour les histoires, fictionnelles ou réelles, quel qu’en soit le support. Il y a de très nombreux éléments qui permettent de décrire ou de caractériser une histoire : structure, personnages, genre, style, scénario, perspectives, ton, etc.

Tout cela m’a amené à me poser une question qui me semblait simple de prime abord : qui est le héros de la Bible ? Pour de nombreuses histoires, il est aisé de trouver le héros : d’Artagnan dans le roman Les trois mousquetaires de l’écrivain Alexandre Dumas, Antigone dans la pièce éponyme du dramaturge Sophocle, Ellen Ripley dans le film Alien, le huitième passager réalisé par Ridley Scott, Wander dans le jeu Shadow of the Colossus conçu par Fumito Ueda, Cio-Cio-San dans l’opéra Madame Butterfly composé par Giacomo Puccini, etc.

Il est d’ordinaire aisé d’identifier le héros ou l’héroïne : c’est le personnage principal. Dans la Bible, nous sommes tentés de dire que Dieu remplit ce rôle pour deux raisons : il est présent tout le temps et sans lui, rien de ce qui est raconté n’existerait. La question semble close. Cependant, d’une part, Dieu n’est pas présent tout le temps. En effet, le livre du Cantique des cantiques ne cite jamais Dieu et son action n’est visible nulle part de ce livre, de plus, il y a de nombreux épisodes bibliques narratifs dans lesquels Dieu n’est clairement pas le héros, mais un personnage secondaire qui participe à l’histoire. Si nous lisons le livre de l’Exode, c’est bien plus Moïse qui est le héros que Dieu.

Il semblerait que Dieu ne cadre pas vraiment avec la notion de héros de l’histoire. Qui d’autre pourrait prétendre à ce titre ? Il n’y a aucun autre personnage qui pourrait prétendre à ce titre de héros de la bible. En tout cas, pas pour l’ensemble des récits. Peut-être y a-t-il une dilution de la fonction sujet parmi plusieurs personnages ? Nous pourrions considérer que la fonction de héros est portée par plusieurs personnages de la Bible : les patriarches tels Abraham, Isaac et Jacob, plusieurs prophètes, Jésus, et d’autres peuvent porter cette fonction ensemble. C’est une hypothèse intéressante, car nous pouvons alors voir comment chacun porte la fonction de héros du récit. Et dans ce cadre, Dieu lui-même est le héros de plusieurs passages.

Cette hypothèse est tentante, mais habituellement, lorsque la fonction de héros est portée par plusieurs personnages, les liens qu’ils entretiennent expriment énormément de choses sur l’histoire. Or, s’il y a bien des liens entres divers personnages, tous ne sont pas reliés explicitement ou même implicitement. Par exemple, les liens qui unissent le roi David et l’apôtre Paul sont plus que ténus.

Finalement, je ne suis pas sûr qu’il soit intéressant de se fixer sur une réponse stricte à notre question de départ. Mais je suis convaincu qu’elle soulève de très nombreuses autres questions sur la Bible, sur ce que nous en comprenons et sur notre conception de Dieu. La question est probablement plus intéressante que la réponse. Parce que si nous voulons continuer à raconter des histoires de foi, avec des chrétiens et des chrétiennes, cette question reviendra toujours : qui est le héros et pourquoi est-ce ce personnage-là ?

Thomas Sabbadini

Publicités