Vivre Lourdes de chez soi : Heureux vous les pauvres

Jeudi 20 août St Bernard (Luc 6, 17…26)

Regardant alors ses disciples, Jésus dit : « Heureux, vous les pauvres : le royaume de Dieu est à vous ! Heureux vous qui avez faim maintenant : vous serez rassasiés ! Heureux vous qui pleurez maintenant : vous rirez !  » (Lc 6,20-21)

En ce 20 août, nous fêtons saint Bernard (1090-1153) : il a choisi volontairement la pauvreté radicale pour suivre Jésus et a fondé une communauté de moines qu’on appelle cisterciens ou trappistes. Il voulait que les moines prennent au sérieux le vœu de pauvreté et qu’ils travaillent de leurs mains pour gagner leur vie. C’est ainsi qu’ils trouveraient le vrai bonheur. Saint Bernard avait pris au sérieux la parole de Jésus : ‘Heureux, vous les pauvres : le royaume de Dieu est à vous !’ De nombreux moines emboitèrent le pas à saint Bernard, jusqu’aujourd’hui. C’est pourquoi l’Église fait mémoire de lui dans le monde entier. Saint Bernard aimait beaucoup la Vierge Marie. Il est cité comme un des auteurs du Salve Regina, le chant à Marie, qui termine la journée dans l’office du soir.

Jésus en effet avait vu, au début de sa vie publique, qu’il était suivi par de nombreuses personnes malades ou souffrantes et qu’elles trouvaient en lui la guérison. C’est pourquoi il les proclame heureuses ! En effet, il a constaté qu’avec lui et sa force de guérison, les pauvres et les personnes tristes trouvaient de la considération, de la consolation et de la guérison. Même si ces personnes ne s’y attendaient pas, elles ressortaient grandies de leur rencontre avec Jésus.

Aujourd’hui, nous aussi sommes comme les pauvres de l’époque de Jésus. La pandémie nous prive de notre pèlerinage à Lourdes et nous oblige à nous isoler et à rester chez nous. En ce sens nous sommes tous des pauvres. Nous aimerions nous retrouver ensemble pour prier et pour fraterniser, mais nous ne le pouvons pas. Nous sommes pauvres de pèlerinage, nous avons faim de prière, nous pleurons dans notre solitude. Mais nous ne sommes pas si seuls : nous sommes avec Jésus, qui nous encourage malgré notre situation parfois pénible. À nous aussi, Jésus dit : « Le royaume de Dieu est à vous ! » et « Vous serez rassasiés, vous rirez ». Même si nous sommes pauvres de rencontres, le Seigneur est à nos côtés ! Il nous rassasie de sa présence invisible, même si nous sommes enfermés dans nos quatre murs.

Telle est pour nous la joie de ce jour : le Christ nous donne une joie à partir de nos manques et de nos pauvretés. ‘Qui nous fera voir le bonheur ?’, dit notre thème d’année à Lourdes ! Jésus nous fait voir le bonheur à partir de notre situation de désir et d’attente.

Bernadette Soubirous, quand elle a eu les apparitions de la Vierge Marie à Lourdes, a trouvé le bonheur à partir de sa situation de pauvreté. Elle vivait dans une famille pauvre. Elle voulait aider sa famille en cherchant à récolter du bois mort à la rivière. C’est là que la Vierge Marie lui est apparue. Après les premières apparitions, Bernadette a été accompagnée de nombreuses personnes malades qui priaient Marie pour être guéries. Ainsi ont commencé les guérisons de Lourdes. Bernadette, dans sa pauvreté, a créé un mouvement de guérisons et de foi autour de Marie. Cette solidarité et cette communion dans la souffrance ont débouché sur la guérison et sur la foi.

Nous aussi, sachons partager nos souffrances et nos faiblesses : nous en recevrons des forces nouvelles et la guérison de l’âme, par l’intercession de la vierge Marie et par la grâce de Jésus-Christ. Nous pouvons nous appuyer sur les saints qui nous ont précédés : sainte Bernadette et Saint Bernard. N’oublions que saint Bernard était le saint patron de sainte Bernadette ! Très vraisemblablement, elle le connaissait et elle s’inspira de lui. Laissons-nous porter à notre tour par leur prière et leur témoignage pour tirer de notre pauvreté la source de la vraie joie !

Jean-Pierre Delville

Intention de prière

Prions pour ceux qui vivent une pauvreté
ou une fragilité,
spécialement suite à la crise du coronavirus.
Qu’ils trouvent dans la communauté chrétienne
et dans la grâce du Christ
une solidarité qui les aide à reprendre pied
et à trouver le vrai bonheur.
Prions le Seigneur.

Prière : Le chant de Bernadette

Sainte Bernadette, petite bergère,
ton visage traverse les époques
et réconforte les cœurs blessés et torturés.

En toi l’Evangile s’est mis à fredonner
un air de béatitudes.
Heureux les pauvres, heureux les miséricordieux,
heureux les cœurs doux, purs et simples.
Ton chant est devenu le nôtre,
et comme le monde a besoin d’être réenchanté !

D’où te sont venus ces accords si mélodieux ?
Quel est ton secret ?

De cette rencontre avec Marie,
de votre complicité ?
De ta proximité avec Jésus-Christ,
et ton intense vie spirituelle de prière ?

Et tu ne cesses d’attirer à toi
les cabossés de la vie, les déglingués,
les malmenés de l’existence.
Ne les voyez-vous pas, à Lourdes,
porteurs de cette lumière à bout de bras,
venant de tous les coins du monde ?
Ils portent l’espérance du Christ ressuscité
comme une promesse d’avenir et de bonheur.

Bernadette toi qui as l’oreille du Ciel,
entends nos prières, reçois nos cris,
soutiens nos projets, affermis en nous l’espérance.

Accompagne-nous sur un chemin d’amour et de tendresse.

Baudouin Charpentier

Chercher avec toi dans nos vies

Chercher avec toi dans nos vies
Les pas de Dieu, Vierge Marie
Par toi accueillir aujourd’hui
Le don de Dieu, Vierge Marie

Puisque tu chantes avec nous
Magnificat, Vierge Marie
Permets la Pâque sur nos pas
Nous ferons tout ce qu’il dira

Chercher avec toi dans nos vies
Les pas de Dieu, Vierge Marie
Par toi accueillir aujourd’hui
Le don de Dieu, Vierge Marie

Puisque tu souffres avec nous
Gethsémani, Vierge Marie
Soutiens nos croix de l’aujourd’hui
Entre tes mains, voici ma vie

Chercher avec toi dans nos vies
Les pas de Dieu, Vierge Marie
Par toi accueillir aujourd’hui
Le don de Dieu, Vierge Marie

Puisque tu demeures avec nous
Pour l’Angélus, Vierge Marie
Guide nos pas dans l’inconnu
Car tu es celle qui a cru

Chercher avec toi dans nos vies
Les pas de Dieu, Vierge Marie
Par toi accueillir aujourd’hui
Le don de Dieu, Vierge Marie