Fêtons tous les Saints, commémorons nos Défunts 

Feuillets pour la fête de la  Toussaint

 Mercredi 31 octobre 16h : Immaculée Conception
Jeudi 1er novembre 9h30 : Marie-Médiatrice
Jeudi 1er novembre 11h : Sainte-Julienne

Feuillet pour la Commémoration des défunts

Jeudi 1er novembre 18h30 : Saint-Nicolas
Vendredi 2 novembre 18h30 : Saint-Hubert

 

 

 

 

Chers paroissiens, chers lecteurs,

Chaque année, ce début du mois de Novembre nous offre l’occasion de vénérer tous les Saints et Saintes du ciel dont le grand mérite est d’avoir rendu témoignage à Jésus Christ et à son Evangile de leur vivant. Cette fête remonte de l’époque des persécutions chrétiennes des premiers siècles et consistait à faire mémoire des martyrs locaux et quelques personnalités particulièrement célèbres. Peu à peu le culte à tous les Saints s’est développé pour se répandre un peu partout à partir du IVème siècle.

Après l’époque des persécutions, à la mémoire des martyrs et personnes célèbres on a associé les non-martyrs et les ascètes ayant mené leur vie à la lumière de l’Evangile. Primitivement célébrée le 1er Dimanche après la Pentecôte, c’est sous le pontificat de Grégoire IV (827-844) que cette fête a été définitivement fixée à la date du 1er Novembre, d’abord comme une célébration plutôt locale à Rome et dans quelques églises environnantes, mais elle se répandit très vite et devint une solennité commune à toute l’Europe latine.

A tous ces saints et saintes connus s’ajoutent bien entendu beaucoup d’autres, hommes et femmes inconnus et anonymes qui, d’une manière ou d’une autre, dans la simplicité et parfois dans l’ombre, ont rayonné de la flamme évangélique. On peut dire qu’ensemble, il s’agit de cette multitude innombrable de « toutes langues, races, peuples et nations » dont parle l’Apocalypse de Saint Jean.

Il est bon donc de célébrer cette fête dans la joie et l’admiration, mais il est aussi primordial d’implorer leur intercession pour qu’à notre tour nous puissions être des témoins fidèles et crédibles de l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui. Bref, que cette fête soit pour nous une occasion de prier afin d’avoir encore plus d’hommes, de femmes et de jeunes assoiffés de changer le visage du monde à l’exemple du Christ lui-même et des saints qui ont déjà atteint le bonheur du ciel après avoir mené une vie bien remplie de gestes et d’engagements concrets qui rejoignent le projet même de Dieu : un monde nouveau, son Royaume !

Mais en fêtant les saints, l’Eglise n’oublie pas tous les autres défunts. Nous pensons bien entendu à tous les nôtres, des parents, des proches, des amis ainsi que toutes les personnes qui nous ont marqués à jamais par leur témoignage de vie, leur présence, leurs actions … J’en profite pour exprimer ma profonde sympathie à toutes les familles de nos communautés qui ont perdu quelqu’un cette année. Nous avons la joie de les accueillir le jeudi 01 novembre à 18h30 à l’église de Saint Nicolas à Stembert, puis le vendredi 02 novembre à 18h30 à l’Eglise Saint Hubert à Heusy pour un temps de prière et de recueillement au cours de l’Eucharistie en mémoire des leurs et de tous les défunts. Nous prierons ensemble avec toutes ces familles pour que leur Foi soit plus forte et que leur peine et chagrin ne soient pas sans espérance.

Je sais qu’on se pose beaucoup de questions face à l’énigme de la mort qui reste toujours incompréhensible et scandaleuse surtout quand elle emporte des personnes de tout âge : des nouveau-nés, des enfants qui s’ouvrent à la vie, des jeunes dans la fleur de l’âge sur qui de grands espoirs étaient fondés, des hommes et des femmes ayant un bon avenir devant eux …. Oui, cela donne l’impression que le ciel reste muet, que Dieu garde le silence, mais ne perdons pas de vue le socle même de notre foi : « Le Christ est ressuscité des morts, avec lui nous ressusciterons ». Que cette conviction nourrisse notre espérance.

Bonne et joyeuse fête de la Toussaint à toutes et tous.

Oscar MUREKEZI, votre Curé.

 

Publicités