L’unité des chrétiens, quel chemin ?

Infos de la semaine

Feuillets du 2ème dimanche du temps ordinaire

Immaculée Conception
Saint-Nicolas
Sainte-Julienne


Nous sommes dans la semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui s’étend chaque année du 18 au 25 janvier. Dans l’absolu, c’est une bonne chose. De fait, aucun chrétien ne va prôner la séparation au vu de l’appel à être unis dans le Christ qui transpire de tout le Nouveau Testament. Cependant, cela fait des siècles que les Églises existent et qu’elles ne sont toujours pas unies… Alors, nous prions.

Mais que demander au Seigneur ? L’unité ? Cela reste très théorique. Concrètement, que pouvons-nous envisager comme unité ? Considérons deux extrêmes. Il y a, d’une part, une unité de principe. En principe, tous les chrétiens sont unis en Jésus, mais rien d’autre n’est identique d’une Église à l’autre. Tout est différent, à part le plus petit dénominateur commun : Jésus. Bref, cette version de l’œcuménisme est plus de l’ordre de la politesse que d’un vrai chemin d’unité.

Il y a, d’autre part, une unité d’uniformisation. Tous les gestes, paroles, rites et structures ecclésiales sont identiques et communs à tous les chrétiens. Ici, est chrétien celui qui rentre dans une manière de vivre, de célébrer et de parler de Dieu. Les autres sont exclus et considérés comme non-chrétiens. Clairement, cette vision de l’unité gomme complètement la diversité d’expression de la foi et ses nombreuses manières d’être unis en Jésus-Christ et s’approche d’un totalitarisme d’une expression de la foi.

Où se placer entre ces deux extrêmes ? Je vais reprendre les mots issus d’une déclaration commune entre le pape François et le catholicos patriarche Mar Gerwargis III datant du 9 novembre 2018. Ils parlent d’« un pèlerinage vers l’unité visible ». Dans le dialogue, chacun se rend compte que l’unité n’est pas accomplie si elle n’est pas perceptible, visible. Pour l’accomplir, c’est un pèlerinage, un chemin vers un but commun, mais qui réserve bien des surprises et des difficultés. C’est une route qui est encore longue, mais qui tourne le cœur de tous ceux qui la parcourent vers le Seigneur en qui nous pouvons être unis. Qu’il nous donne sa grâce et nous guide tous sur ce chemin de réconciliation !

Thomas Sabbadini

SEMAINE DE PRIÈRE POUR L’UNITÉ DES CHRÉTIENS
(du 18 au 25 janvier)

Nous vous invitons à vous procurer les brochures à disposition dans nos Unités Pastorales au prix de 1 euro.

Trois moments forts vont marquer ce rapprochement de nos Églises à Verviers :

L’échange des chaires : samedi 19/1 : la Pasteure Heike Sonnen prêche à la messe de 17h15 à St Joseph. Le pasteur Christian Lebeau va prêcher à 16h00 à l’église de Mangombroux, et Christian Ledy, diacre de l’UP Magnificat va prêcher à l’église de l’Armée du Salut, rue Thil Lorrain

Une célébration œcuménique : au Temple Protestant de Hodimont, rue de la Grappe, le dimanche 20/01/2019 à 17h00

– Une conférence : mardi 22/01/2019 à 20h00 au Temple Protestant de Hodimont «L’œcuménisme d’hier à aujourd’hui, d’aujourd’hui à hier ? » par le diacre Michel Welkenhuyzen

 

Publicités